Où je peux trouver ça?

Entrevue vidéo avec Nicole Anne Gagnon sur l'apport des communautés culturelles à la disponibilité des ingrédients exotiques.
Durée de la vidéo : 00:41
Vous pouvez télécharger le lecteur de média VLC pour jouer la vidéo sur votre ordinateur.
Transcription: 

Après l’apparition du titre «Où je peux trouver ça ?», madame Nicole Anne Gagnon, chef de cuisine et professeure à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ), s’adresse directement à la caméra.

 

00:00-00:37

Merci aux communautés culturelles qui se sont établies au Québec. De plus en plus, on s’intéresse aux cuisines d’ailleurs. Alors, avant, on posait souvent la question : «  Par quoi je peux remplacer ça ? ». Maintenant, on va plutôt me demander : « Où je peux trouver ça ? ». Donc, on a de plus en plus un souci d’authenticité. On veut recréer les recettes qu’on a parfois goûtées ailleurs. Et ça, les maraîchers l’ont compris. Avant, on trouvait moins de produits disons « exotiques » cultivés ici. Maintenant, plusieurs maraîchers vont cultiver donc le bok choy ou les pâtissons.

« Vive les communautés culturelles », déclare avec bonheur la chef et professeure de cuisine à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec, Nicole Anne Gagnon. Elles enrichissent la cuisine d’ici, avec des ingrédients parfois importés, parfois cultivés ici même.