Mortier et pilon en bois - Kanien:keha’ka, Mohawk (Iroquois).

Mouture du maïs

Chez les Iroquois, le maïs, le haricot et la courge étaient appelés « les trois sœurs » (Kionhekwa), car ils étaient cultivés ensemble. Ils formaient la base de leur alimentation. La mouture du maïs permettait d’obtenir la farine nécessaire à la préparation du pain et de la sagamité, une soupe épaisse à base de maïs pouvant contenir du gibier et du poisson.  

Mortier et pilon à légumes, fin 19e siècle  
Kanien:keha’ka, Mohawk (Iroquois)
Bois, 69 x 31,5 cm et 116 x 24 cm
Musée de la civilisation, 68-2873 et 68-2856