Photographie d'un marchant ambulant de crème glacée à Montréal.

Crème glacée

Dès le début du 20e siècle, des marchands ambulants vendent à Montréal une crème glacée fabriquée avec une sorbetière manuelle, dans la tradition américaine. Ce n’est toutefois qu’à partir des années 1940, avec l’usage plus répandu de la réfrigération, que la crème glacée devient accessible à tous. 

Photographie de Conrad Poirier, 1937
Montréal, Québec
Bibliothèque et Archives nationales du Québec, P48,S1,P1323