Contributions du public Croquer son territoire

Fête de Noël aux Philippines

Sonia Silverio, , Hors Canada

Au début du mois de Septembre, l’esprit de la festivité de Noël commence. Nous écoutons partout les chansons de Noël. Presque tous les bâtiments, les maisons, et les boutiques sont décorés avec les lumières de Noël multicolores, aussi les sapins et les éléments religieux : la crèche est le symbole le plus central. Les enfants, en groupe, se promènent autour des villes et chantent devant les maisons pour transmettre leurs vœux aux gens. En retour, les gens donnent de l’argent comme cadeau à ceux qui viennent chanter des chants de Noël.
 
                Dans l’église, nous célébrons une neuvaine de messes à 4H du matin, à partir du 16 Décembre jusqu'au 24 Décembre. Après la messe, il y a beaucoup de gens qui prennent de la tisane et un petit gâteau de riz vendu sur le bord de la rue.  On retrouve ses amis et ses proches. Avant minuit le 24, on célèbre le réveillon de la fête de Noël, la fête la plus festive pour tous les chrétiens et qui célèbre la naissance de notre Sauveur Jésus Christ avec la messe et ensuite arrive la très attendue « Nochebuena », le repas de minuit !
 
Le cœur joyeux, tous les membres de la famille mangent ensemble : du poulet grillé, des pâtes traditionnelles, de la salade de fruits, le barbecue adoré par les enfants. On sert un fromage rond, qui s’appelle « queso de bola » spécialement dans cette nuit. Pendant le repas, on raconte les grands moments que nous avons vécu dans notre vie familiale. Les festivités continuent le lendemain. Le plat de Noël préféré de ceux qui peuvent se le permettre est le porc entier rôti, farci aux herbes. C’est une délicatesse qui est remarquablement de Philippine.
 
 On continue avec l’échange des cadeaux. C’est une action qui rappelle l’amour de Dieu qui nous a gratuitement donné Jésus, son Fils Bienaimé. Les enfants reçoivent toujours plus de cadeaux.
L’atmosphère est remplie de joie. Tout le monde est heureux et prêt à donner ce qu’il peut, grand ou petit. Nous sortons de notre chemin pour rendre visite à ceux qui ont moins dans la vie, y compris les prisonniers en prison et les malades.  Nous tendons la main aux pauvres et organisons des fêtes de Noël pour eux, avec nourriture et cadeaux. Nous jouons, dansons et chantons sans fin. C’est vraiment un jour pour revivre les merveilles que Dieu a faites pour nous !
 

NON-RESPONSABILITÉ

Veuillez noter que le contenu de cette section CONTRIBUTIONS DU PUBLIC n’a pas été créé par le Musée de la civilisation et ses partenaires, mais bien par le public. Les témoignages apparaissent donc dans leur langue originale et n’offrent pas les outils d’aide à la visite que sont le sous-titrage et les transcriptions.

De plus, bien que le Musée de la civilisation visionne tous les témoignages soumis et en approuve la diffusion, il décline toute responsabilité concernant l’exactitude ou l’exhaustivité des informations fournies par les contributeurs. S’il advenait qu’un témoignage vous semble inadéquat, nous vous invitons à nous en faire part par courriel à mcqweb@mcq.org.