Fond orange.

Annexe A : Définition | Grandes périodes

DÉFINITION DU PATRIMOINE ALIMENTAIRE

Le patrimoine alimentaire, c’est découvrir l’histoire racontée par notre assiette. Nos mets et nos pratiques alimentaires participent à la définition de notre identité. Ils nourrissent notre sentiment d’appartenance à un groupe et à un territoire. 

Notre assiette raconte son histoire à partir :

  • Des aliments que l’on choisit; (Maïs ou goyave? Canneberge ou ananas?)
  • Des mets; (Tourtière ou guedille de crevettes? Sushis ou lasagne?)
  • Des objets utilisés pour servir les mets; (Assiette de carton ou vaisselle des grands jours?)
  • Des recettes; (Des carottes ou pas dans le pâté chinois?)
  • Des techniques de préparation et de conservation; (Congelé ou mis en conserve?)
  • De la façon de vivre les repas – les repas quotidiens ou de fête comme les rencontres en famille ou avec des amis, mais également les repas à l’occasion d’événements religieux ou ethniques. (Repas mangé en silence, devant la télé ou dans le brouhaha des conversations?)

De façon générale, le patrimoine alimentaire, c’est la combinaison de nos traditions associées à la nourriture avec la façon dont nous transformons ces traditions dans la vie d’aujourd’hui. Donc, les choix que nous faisons maintenant influent sur ce que les générations futures auront dans leurs assiettes!


GRANDES PÉRIODES HISTORIQUES DE L'ALIMENTATION AU QUÉBEC

  • 1608-1685 : influences amérindiennes
  • 1685-1785 : influences françaises
  • 1785-1860 : influences britanniques
  • 1860-1960 : influences industrielles et influences américaines
  • 1960-... : influences internationales et influences locales et du terroir

Retour à l'activité AU BOUT DE MA FOURCHETTE.

Retour à l'activité ÊTRE DANS SON ASSIETTE.