Photographie montrant plusieurs personnes prenant le thé sur une galerie.

Thé

Au tournant du 20e siècle, la bourgeoisie francophone avait adopté la tradition anglaise de prendre le thé, en famille ou entre amis, en fin d’après-midi. À cette époque, sa consommation est également très répandue dans la population en général, y compris chez les Inuit et les Amérindiens.

Photographe inconnu, 1919
Rivière-du-Loup, Québec
Musée de la civilisation, collection du Séminaire de Québec, fonds Thaïs Lacoste-Frémont, PH2000-13540