Menu pour le carême.

Carême

Au 19e siècle, l’anguille et la morue avaient une place de choix dans l’alimentation des Canadiens français catholiques. En effet, le calendrier liturgique prescrivait l’abstinence de manger de la viande 150 jours par année, notamment lors du carême, de l’avent et les vendredis.

Menu ordinaire du Séminaire pour le carême, 1818
Encre sur papier
Musée de la civilisation, fonds d’archives du Séminaire de Québec, Séminaire 7, no 123

 

TRANSCRIPTION DU MANUSCRIT

Tableau pour le Carême 1818

Mercredi

Prêtres : morue verte, anguilles, poissons frais, navets, patates

Grand séminaire : anguilles, poissons frais, navets

Écoliers : anguilles, navets

Soir : beurre & confitures

 

Jeudi

Prêtres : tourte à la morue sèche

Grand séminaire : morue sèche

Écoliers : tourte à

Soir : morue verte