Chacun ses goûts

Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es. On le dit bien souvent. Mais, comme le sociologue du Centre national français de recherche scientifique Claude Fischler l’indique, ces choix expriment non seulement notre personnalité, mais aussi notre culture et notre identité. 

En savoir plus   En savoir plus

Ce que nous mangeons construit la personne que nous sommes et le milieu dans lequel nous vivons. Nos choix alimentaires sont influencés par les traditions familiales, la culture d’origine et la religion. Ils tiennent aussi compte des modes, de notre situation socioéconomique et ultimement de nos propres goûts et choix alimentaires.

La manière de partager un repas définit également qui nous sommes et notre appartenance à un groupe. Dans une famille, prendre le repas du soir tous ensemble permet de maintenir les liens, au quotidien. Les occasions festives – mariages, anniversaires, fêtes religieuses, préparatifs de Noël – peuvent aussi être l’occasion de réaffirmer l’appartenance à un groupe et les liens de solidarité. Manger la nourriture typique d’un pays invite à la découverte de cette culture. À l’inverse, cela facilite l’intégration des immigrants à la société d’accueil.

Manger, c’est intégrer à notre corps les symboles culturels de cette nourriture. Ainsi, les différentes composantes de notre identité – familiale, ethnique, sociale et religieuse – se font sentir jusque dans nos tripes!