Couverture du catalogue Tupperware montrant une femme et une petite fille.

Un rythme nord-américain

Dans la foulée de la Seconde Guerre mondiale, la cuisine domestique se transforme profondément avec l’arrivée de l’électricité, des changements à la vie familiale et l’émergence de la restauration rapide.

Avec l’accès des femmes au marché du travail, la priorité est donnée à la rapidité de préparation des repas. Les nouveaux appareils culinaires électriques répondent à ces besoins. Le surgelé et les plats préparés gagnent aussi en popularité, contribuant cependant à uniformiser les goûts et à individualiser les repas. La tablée familiale est également menacée par l’arrivée de la télévision, qui nuit aux conversations et à l’éducation alimentaire.

Ce rythme nord-américain se reflète aussi dans l’émergence de la restauration rapide (fast food) au milieu du 20e siècle. Frites, hot-dogs, hamburgers et boissons gazeuses deviendront populaires dans nos Harvey’s, Ashton et autres cabanes à patates frites. Le restaurant est maintenant accessible aux familles de la classe ouvrière. Ainsi, elles peuvent s’offrir un « congé de cuisine » et un repas en famille dans un contexte moins formel. 

Saucière de Thanksgiving en forme de dindon. Saucière de Thanksgiving
Batteur sur socle Mixmaster. Batteur
Extrait du catalogue Eaton montrant des cuisinières électriques et des poêles au bois et au charbon. Cuisinières
Distributeur de boisson gazeuse Coca-Cola. Coca-Cola
Photographie du restauvolant A&W. A&W
Un homme et une femme dégustent une poutine. Poutine
Couverture du catalogue Tupperware montrant une femme et une petite fille. Tupperware