Vivre en territoire

Entrevue vidéo avec Julienne Dominique à propos de la vie en territoire.
Durée de la vidéo : 57s
Vous pouvez télécharger le lecteur de média VLC pour jouer la vidéo sur votre ordinateur.
Transcription: 

00:00-00:28

Le générique « Famille Dominique, Vivre en territoire » ouvre l’extrait vidéo. Madame Julienne Dominique explique ce que représente la vie en territoire.

Bien, vivre en territoire ? Bien, c’est exercer notre culture. Bien, nous autres, on est toujours venus ici avec mes parents, depuis qu’on est nés. Eux autres, ça fait cinquante ans qu’ils sont ici puis ils viennent tout le temps pour, soit pour les outardes ou chasser le castor… pour [Yvonne Dominique : Ou le lièvre.] oui… ou le lièvre. Ça c’était pour remplir les congélateurs pour en avoir pour l’été. Puis l’automne, ils recommençaient encore pour ramasser de la viande.

 

00:29-00:37

Julienne Dominique poursuit.

Je vais à la chasse au petit gibier, le lièvre, la perdrix. Là, ça fait quatre ans que je fais la chasse à l’orignal, puis je tue mon orignal à chaque année.

 

00:38-00:56

Accompagnée de sa mère Yvonne, madame Julienne Dominique poursuit. Deux chiens se promènent autour des deux femmes assises à l’extérieur d’un campement.

Moi, j’ai toujours vu ma grand-mère chasser, parce qu’elle a perdu son mari, et c’est elle qui… elle subvenait à nourrir sa famille aussi. Elle chassait l’orignal aussi. Pour moi, j’ai « pogné » sa piqûre. [rires] Je chasse aussi. 

Pour Julienne Dominique, les chasses du printemps et de l’automne sont des occasions de faire des réserves de nourriture. Mais plus personnellement, elles commémorent aussi le souvenir d’une grand-mère bien débrouillarde.