La bannique

Entrevue vidéo avec Julienne Dominique à propos de la bannique.
Durée de la vidéo : 55s
Vous pouvez télécharger le lecteur de média VLC pour jouer la vidéo sur votre ordinateur.
Transcription: 

À la suite du générique d’entrée « Famille Dominique, La bannique », des images montrent la préparation à la main de la bannique et sa cuisson sur un poêle à bois. Sont ensuite présentées des images d’une quinzaine d’hommes et de femmes qui procèdent à la cuisson de la bannique, à l’extérieur, sur des poêles à bois. Enfin, madame Julienne Dominique, assise à l’extérieur, parle de la bannique.

 

00:07-00:54

[Julienne Dominique : Ça c’est, c’est le pain que… Que nos parents nous ont montré, nos grands-parents. Puis ça, c’est ce mélange de farine, de poudre à pâte, de sel, puis de l’eau. Puis on fait cuire ça soit dans… Sur le dessus du poêle à bois ou dans le four, quand on est à la maison. Il y a plusieurs manières de la cuisson. On peut le faire cuire dans le sable, on fait un grand feu dans le sable jusqu’à temps que le sable soit chaud, après ça on enlève la braise puis on fait une petite place pour la bannique, puis on enterre le sable chaud, puis on met un petit peu de braise. Après ça, on le laisse cuire à peu près quarante, quarante-cinq minutes. Puis après la cuisson, faut gratter la banique, pour enlever le sable, puis on gratte tout. Après ça, il est prêt à déguster !]

[grillons, crépitements du feu, voix]

La bannique, ce pain traditionnel de bien des familles amérindiennes, se prépare rapidement, avec des méthodes de cuisson adaptables. Elle fait même l’objet d’un concours entre jeunes lors des rassemblements printaniers.