Des oeufs dans le sirop

Entrevue vidéo avec Maurice Buisson à propos des oeufs dans le sirop.
Durée de la vidéo : 51s
Vous pouvez télécharger le lecteur de média VLC pour jouer la vidéo sur votre ordinateur.
Transcription: 

Le générique « Famille Buisson, Des œufs dans le sirop » ouvre l’extrait vidéo. Monsieur Maurice Buisson, accompagné de son épouse Lucienne, parle de sa famille. Tous deux se tiennent à l’extérieur, où le sol est couvert de neige.

 

00:00-00:49

Bien, moi, mes grands-parents venaient originalement de Québec. Je suis certain que ça c’est quelque chose qu’eux autres avaient. Mon père, quand on est déménagés à Haywood, on était à peu près à huit, neuf miles du village. Puis, en hiver, les chemins étaient bouchés, il fallait aller au village avec les chevaux. Mais, au printemps, mon père, il attendait toujours un de ses cousins du Québec, il lui envoyait un gallon de sirop.
Puis, pour mon père, ça c’était vraiment important. C’est ça la première chose qu’il faisait au printemps, c’est aller aux postes pour aller chercher son gallon de sirop. Puis, lui, il aimait cuire ses œufs dans le sirop. Ça c’est quelque chose que nous autres, notre famille, on n’a jamais aimé. Les enfants n’ont jamais aimé cette tradition-là. Mais ça c’est quelque chose que mon père il avait établi avec ses parents, puis il a toujours continué cette tradition-là.

[voix, sonnerie, cris d’enfants]

Quand le grand-père de Maurice Buisson est parti du Québec pour s’établir au Manitoba, le sirop d’érable a participé à garder un lien important avec sa région d’origine – tout comme une recette que ses enfants apprécient un peu moins.