Contributions du public Croquer son territoire

Exposition Manger ensemble!

Soupe aux fèves rouges de Charlevoix

Sylvie, Visiteuse de l'exposition, Capitale-Nationale, Québec

La soupe aux fèves rouges, c’est ainsi que mes deux grands-mères, originaires de Charlevoix, nommaient la soupe de haricots rouges, très riche en protéines et qui constituait une soupe-repas. Cette soupe que maman préparait les vendredis sans viande, du temps où l’on devait se confesser d’en avoir mangé.
Cette odeur, couleur et saveur. Si apaisantes!
Maman faisait tremper les fèves rouges dans l’eau toute la nuit; au matin, elle les coulait et triait les mauvaises des bonnes. Elle tranchait un oignon et le faisait revenir dans un peu de beurre, y mettait ses fèves rouges, versait de l’eau pour couvrir légèrement les fèves rouges, partait à gros bouillons pour ensuite baisser l’intensité, pour laisser mijoter en veillant à ajouter de l’eau lorsqu’elle s’évaporait, jusqu’à une cuisson tendre des fèves.
Avant de servir, on réchauffait la quantité désirée afin d’éclaircir légèrement le mélange en y ajoutant du lait.   Sel et poivre.  Servir chaud.
                                            MIAM! MIAM! 
-Sylvie  (la soupe à maman, oui, je la fais aussi.)

NON-RESPONSABILITÉ

Veuillez noter que le contenu de cette section CONTRIBUTIONS DU PUBLIC n’a pas été créé par le Musée de la civilisation et ses partenaires, mais bien par le public. Les témoignages apparaissent donc dans leur langue originale et n’offrent pas les outils d’aide à la visite que sont le sous-titrage et les transcriptions.

De plus, bien que le Musée de la civilisation visionne tous les témoignages soumis et en approuve la diffusion, il décline toute responsabilité concernant l’exactitude ou l’exhaustivité des informations fournies par les contributeurs. S’il advenait qu’un témoignage vous semble inadéquat, nous vous invitons à nous en faire part par courriel à mcqweb@mcq.org.